Affaire Pegasus : 17 journalistes de 7 pays portent plainte

Vues : 1

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

17 journalistes cibles du logiciel espion Pegasus, ont porté plainte aux côtés de Reporters sans frontières contre la société israélienne NSO Group, a annoncé l’ONG qui a également saisi les Nations unies.

Originaires d’Azerbaïdjan, du Mexique, d’Inde, d’Espagne, de Hongrie, du Maroc et du Togo, ils “ont des raisons sérieuses de craindre d’avoir été espionnés par leur gouvernement”.

“Plusieurs sont victimes depuis de nombreuses années de la vindicte de leur gouvernement, comme Hicham Mansouri au Maroc ou Swati Chaturvedi en Inde”, explique RSF. “Certains ont même été espionnés par un État étranger, comme l’Espagnol Ignacio Cembrero, très probablement surveillé par le Maroc”, ajoute-t-elle.

Une enquête publiée à partir du 18 juillet par un consortium de 17 médias internationaux a révélé que le logiciel Pegasus, conçu par l’entreprise israélienne NSO Group, aurait permis d’espionner les numéros d’au moins 180 journalistes, 600 hommes et femmes politiques, 85 militants des droits humains ou encore 65 chefs d’entreprise de différents pays.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0