Emmanuel Macron n’a pas été ciblé par le logiciel espion Pegasus, selon un cadre de NSO

Vues : 0

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Le géant israélien de cybersécurité NSO a soutenu mercredi que le président français Emmanuel Macron n’avait pas été ciblé par son logiciel Pegasus.

Un scandale mondial d’espionnage éclabousse cette entreprise de cybersécurité israélienne depuis ce week-end.

Dimanche, des médias du monde entier ont publié des enquêtes sur un logiciel baptisé Pegasus, appartenant à la société NSO. A l’origine de ces articles: une liste de 50.000 numéros de téléphone, sélectionnés par les clients de NSO depuis 2016 pour être potentiellement surveillés, obtenue par les organisations Forbidden Stories et Amnesty International et transmise à un consortium de 17 médias.

Selon l’entreprise, ce logiciel qui s’introduit dans un smartphone pour permettre d’en récupérer les messages, photos, contacts, et d’activer à distances les micros, sert à aider les gouvernements à «démanteler les réseaux de pédophilie», de «trafic de drogue», et «à prévenir les attaques terroristes».

Avec AFP

Subscribe to our newsletter!

[newsletter_form type=”minimal”]
Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0