Ethiopie : l’armée dit avoir tué plus de 200 combattants présumés de l’OLA

Vues : 0

L’armée éthiopienne a annoncé jeudi avoir tué plus de 200 membres présumés de l’armée de libération oromo (OLA) lors d’une récente opération de sécurité menée dans le sud du pays.

Elle a précisé dans un communiqué que 22 autres rebelles présumés avaient été capturés à la faveur de cette opération menée pendant trois jours dans l’est de la zone de Guji située dans la région d’Oromia. De nombreux biens volés auraient également été récupérés à cette occasion.

L’OLA est une dissidence armée du Front de libération oromo (OLF), un ancien groupe rebelle devenu parti politique. Ce dernier dit défendre les droits de l’ethnie oromo qui représente plus d’un tiers des quelque 120 millions d’Ethiopiens.

Avec AP Xinhua

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0