Haiti : dix-sept personnes ont été arrêtés, dont quinze Colombiens et deux Américains

Vues : 2

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Au moins dix-sept anciens militaires colombiens sont soupçonnés d’être impliqués dans l’assassinat du président haïtien Jovenel Moïse mercredi ont annoncé vendredi les hauts-commandements colombiens de la police et de l’armée.

“Deux (…) qui ont péri dans l’opération de la police (haïtienne) et 15 Colombiens dont nous sommes en train de vérifier l’activité (…) auraient appartenu à l’armée nationale” et se sont désengagés entre 2018 et 2020, a déclaré le général Jorge Luis Vargas, le chef de la police colombienne, lors d’une conférence de presse à Bogota. Un commando de 28 individus, 17 arrestationss.

Le président haïtien a été tué dans la nuit de mardi à mercredi par un commando de 28 individus: 26 Colombiens et deux Américains d’origine haïtienne, selon Port-au-Prince. La police d’Haïti affirme que trois Colombiens sont morts pendant son opération. Au total, dix-sept personnes ont été arrêtées, quinze Colombiens et deux Américains.

Les autorités colombiennes n’ont pas divulgué d’informations sur le nombre d’années passées par les suspects dans l’armée ni les raisons pour lesquelles ils l’ont quittée.

Selon le général Jorge Luis Vargas, deux Colombiens ont voyagé le 6 mai de Bogota à Panama, puis à Saint-Domingue, où ils sont restés quatre jours avant de prendre un vol pour Haïti. Les autres Colombiens sont arrivés en République dominicaine le 4 juin et à Port-au-Prince le 6 juin.

Les autorités colombiennes ont également indiqué qu’elles disposaient d’informations sur quatre sociétés impliquées dans le crime, sans donner plus de détails sur leurs activités.

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0