Le chef de l’ONU condamne les attaques de milices contre un camp de déplacés internes en République démocratique du Congo

Vues : 5

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a fermement condamné jeudi les attaques de milices qui ont eu lieu mardi contre le camp de déplacés internes de Savo dans la province de l’Ituri, en République démocratique du Congo (RDC), qui a fait au moins 58 morts et 36 autres blessés civils, a indiqué son porte-parole adjoint Farhan Haq.

Le chef de l’ONU a exprimé ses plus sincères condoléances aux familles des victimes et souhaité un prompt rétablissement aux blessés. Dans le même temps, il a appelé les autorités de la RDC à enquêter sur ces incidents et à traduire les responsables en justice, soulignant le caractère répréhensible de ces attaques sur un site où des civils déjà déplacés par le conflit avaient cherché protection et assistance humanitaire, a indiqué M. Haq dans un communiqué.

Il a également réitéré le soutien continu des Nations Unies au gouvernement et au peuple de la RDC dans leurs efforts pour instaurer la paix et la stabilité, ajoute le communiqué.

Avec AP Xinhua

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0