Mort de Zineb Redouane : pas de sanction administrative pour le CRS mis en cause

Vues : 3

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Le CRS mis en cause dans l’affaire Zineb Redouane, décédée fin 2018 à Marseille après avoir été touchée au visage par une grenade lacrymogène, ne sera pas renvoyé en conseil de discipline, sur décision du patron de la police nationale, a-t-on appris samedi de source proche du dossier.

Le directeur général de la police nationale (DGPN) Frédéric Veaux a décidé de ne pas suivre l’avis de l’Inspection générale de la police nationale (IGPN) qui préconisait, dans les conclusions de son enquête administrative, un renvoi devant le conseil de discipline, a-t-on précisé de même source, confirmant une information de France Inter.

Dans son rapport transmis le 20 mai, l’IGPN a estimé que le CRS avait bien réalisé un tir réglementaire sans viser délibérément la victime mais avait manqué à “l’obligation de discernement par une action manifestement inadaptée”, selon la source proche du dossier.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0