Dans les bidonvilles de Nouméa, le confinement aggrave la pauvreté

Vues : 0

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Les habitants des “squats”, sortes de bidonvilles de Nouméa et sa périphérie, subissent de plein fouet les conséquences sociales et économiques du confinement strict mis en place depuis un mois en Nouvelle-Calédonie pour affronter la flambée brutale du Covid-19.

Marcel Toyon et une dizaine de bénévoles de l’association Action solidaire arpentent le squat de Fort Tereka tout au bout de la presqu’île de Nouville, à Nouméa où vivent 83 familles océaniennes dans des cabanes construites avec des tôles et des matériaux hétéroclites.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0