Sahel : le chef du groupe jihadistes Adnan Abou Walid al-Sahraoui, a été tué par les forces françaises

Vues : 4

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Le chef du groupe jihadiste Etat islamique au Grand Sahara (EIGS), Adnan Abou Walid al-Sahraoui, a été «neutralisé» par les forces françaises («tué», a précisé l’Elysée), a annoncé Emmanuel Macron.

Les forces françaises ont tué Adnan Abou Walid al-Sahraoui, une figure historique du jihad dans le Sahel, dont l’élimination a été qualifiée de «succès majeur» pour la France par le président Emmanuel Macron.

Florence Parly, ministre des Armées, a précisé, jeudi 16 septembre lors d’une conférence de presse, qu’Adnan Abou Walid al-Sahraoui est mort après avoir «succombé à des blessures provoquées par une frappe de la force Barkhane en août 2021».

Désigné comme «ennemi prioritaire» au Sahel, lors du sommet de Pau en janvier 2020, il était le chef de la branche de l’organisation État islamique au Sahel (EIGS), après avoir prêté allégeance au groupe terroriste État islamique (EI) en 2015.

Sa mort «intervient après plus de 18 mois d’efforts constants contre cette organisation qui est l’émanation de Daech au Sahel», a confié Florence Parly.

Avec AFP

Please follow and like us:
0
14
Pin Share14

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

RSS
Follow by Email
Twitter
Visit Us
Follow Me
PINTEREST0
LINKEDIN101
Share
INSTAGRAM0